4shared

9E JOURNÉE PROVINCIALE DES MÉDIATEURS BÉNÉVOLES

9E JOURNÉE PROVINCIALE DES MÉDIATEURS BÉNÉVOLES

Le 30 avril dernier se tenait à Drummondville la 9e journée provinciale des médiateurs bénévoles organisée par le ROJAQ (Regroupement des organismes de justice alternative du Québec). Cette journée se veut une occasion de formation, d’échanges et de rencontres avec d’autres médiateurs impliqués au sein des projets de médiation citoyenne de la province. L’événement a réuni plus de 150 médiateurs.

Dans la première partie de la journée, il était question de la place de la méditation citoyenne et de ses enjeux devant la popularité des projets de prévention et de règlement des différends et l’intérêt pour un meilleur accès à la justice. Le nouveau Code de procédure civile, entré en vigueur en janvier dernier, a aussi été abordé puisqu’il privilégie le recours aux modes de prévention et de règlement des différends, comme la médiation.

En après-midi, dans un souci de bonifier et de réfléchir sur la pratique de la médiation citoyenne, une formation intitulée « Psychologie de la négociation : la dynamique sous-jacente » a été offerte par M. Fernand Bélair, un médiateur qui intervient depuis une quinzaine d’années dans diverses organisations des secteurs privé, public et communautaire.

Rappelons qu’au Québec, la médiation citoyenne a vu le jour au début des années 2000 et compte maintenant 29 unités avec plus de 230 bénévoles formés en médiation à l’échelle provinciale. Ce service permet d’offrir aux membres de la communauté une option différente pour gérer un certain nombre de situations problématiques telles que des conflits de voisinage, conflits interpersonnels ou conflits entre un citoyen et une institution.

En faisant appel à la médiation citoyenne, les citoyens ont l’opportunité d’exprimer leur point de vue sur la situation conflictuelle. Ils peuvent être écoutés, outillés ou orientés vers d’autres services selon les besoins.  Avec le soutien des médiateurs, ils ont l’occasion de rétablir la communication avec l’autre personne et de pouvoir choisir, ensemble, une solution satisfaisante pour tous. Le service est gratuit, confidentiel et volontaire.

Pour trouver le service de médiation citoyenne près de chez vous : Les unités de médiations par région

-30-

Les commentaires sont fermés